Savez-vous utiliser ce que la nature nous offre?

Home/Glanage, Niveau de compétences (tous), Vidéos AFpro, Vidéos C Démonstration/Savez-vous utiliser ce que la nature nous offre?

Savez-vous utiliser ce que la nature nous offre?

Par Isabel Harrisson

Rien de tel que de glaner l’automne pour se ressourcer et trouver des éléments intéressants, propres à stimuler sa créativité et à faire entrer la nature dans son travail… voici donc une nouvelle vidéo sur ce thème!

MAIS avant de partir en vadrouille, il faut cerner ses besoins pour concentrer ses efforts au bon endroit (voir la vidéo avec Johanne : prière de faire une offre avant le 1er novembre). Pendant la période estivale, nous avons déjà exploré le même parcours (voir la vidéo : prendre une marche avec Isabel) et nous nous permettons de retourner dans le même milieu, car il est important de réaliser comment les végétaux ont évolué avec la fin de la belle saison et ce que l’on peut utiliser essaiment.

Des feuilles pour les fins et les fous!

Il est difficile de passer à côté de la feuille d’automne. C’est un matériel très peu utilisé, mais qui possède des caractéristiques décoratives évidentes et qui fait la beauté de notre automne québécois. Séchée ou fraîche, la feuille d’automne est aimée par la majorité des gens, les ramène souvent à de beaux souvenirs d’enfance, en plus d’être très facile à inclure dans tous les types de compositions. Si on désire les séchées pour en avoir en réserve, nul besoin de les mettre dans un livre, suffi de les glisser sur un fil de métal avec un carton au bout de ce fil, pour que les feuilles ne puissent tomber, et suspendre cette guirlande. En séchant, les feuilles friseront vers le haut, dégageant leur côté coloré et créant par le fait même du volume.

boule-et-feuilles-dautomne
logitech-gaming-software-2016-10-16-195818

La tige du framboisier que l’on utilise en période estivale est toujours intéressante une fois l’automne installé. Ses feuilles se colorent ce qui fait ressortir ses belles nervures. Si on juxtapose le framboisier à la feuille d’automne, on réalise que ces deux matériaux sont très différents au point de vue de la luminosité : l’un semble plus terne que l’autre. Cela, loin d’être un défaut, nous donne l’occasion de jouer avec les couleurs, de marier les couleurs complémentaires, les tons et les teintes, de créer des camaïeux très dynamiques, et de voir toute la lumière, toute la joie, que cela ajoute au résultat final de nos compositions.

Quoi, comment et pourquoi?

Si la philosophie, le positionnent identitaire, le style de votre boutique le permet, vous pouvez exploiter une caractéristique que l’on ne peut travailler pratiquement que pendant l’automne : l’imperfection des végétaux. La feuille de fougère séchée en est un bon exemple. Lorsque l’on se promène et que l’on rencontre cet élément, il peut nous sembler brut, vulgaire et sans intérêt… et pourtant! Sa couleur, sa texture, ses formes, etc. en font un élément très intéressant. Mariée avec des végétaux délicats, frais, aux couleurs vives, la feuille de fougère séchée et brune prend une allure nouvelle et marque le passage de cette saison.

Voir au-delà de la première impression!

Il est primordial de voir les végétaux non pas comme une simple fleur ou un feuillage, mais bien pour leur potentiel. Cela nous permet d’ouvrir nos horizons et d’inclure sans difficulté dans notre travail des végétaux qui sont nouveaux ou que nous ne connaissons pas. Dans le cas de cette fleur en ombelle dont nous ignorons le nom (si vous le connaissez, nous vous invitons à nous le laisser en commentaire), nous y voyons de l’espace, une certaine disposition qui invite à la travailler en respectant sa délicatesse, une couleur gris/blanc qui appelle la lumière jusqu’à un certain point… toutes ses informations nous donnent des idées sur les manières de l’utiliser et l’envie dans faire l’expérience.

De belles richesses qui se dévoilent!

L’automne est également un bon moment pour bien voir les branches des arbres qui se dégarnissent de leurs feuilles. C’est un moment dans l’année ou il est facile de repérer les branches à caractère et de les recueillir. Détail important, dès que le temps froid arrive, on peut récolter une quantité importante de branches et les laisser à l’extérieur. Sous le point de congélation, elles gèleront puis, lorsque vous les rentrerez à l’intérieur, en les recoupant, puis, remisent à l’eau, elles dégèleront et serons fraîches comme si vous les aviez cueillies la veille. Notez que cela est très efficace, entre autres avec les branches de pommier, de cerisier et de mélèze qui, traitées de cette façon, fleuriront et feuilleront dans votre boutique à la période où vous l’aurez décidé.

Il y a encore des perles à cueillir au jardin!

Nous désirons aussi attirer votre attention sur les végétaux de jardins qui se sèchent telles les hydrangées. Les gens à l’automne nettoient leur terrain et se départissent de ce type de matériel. C’est une manne pour les artisans floraux, car les propriétaires sont heureux de se débarrasser de quelque chose qu’ils considèrent comme encombrant et ce sont des matériaux qui, entre nos mains, peuvent devenir magnifiques bref, tout le monde est content! Aussi, toutes les vignes sont des végétaux à considérer puisqu’elles prennent de belles couleurs et sont très faciles à inclure dans nos compositions. Encore une fois, si vous désirez les travailler dans toute leur imperfection, vous pouvez laisser les feuilles sur la tige et elles sécheront chez le client. Le fait d’inclure des matériaux frais qui se préserve une fois travaillés donne une plus-valus à vos compositions, car elle apporte un côté durable qui plaît à plusieurs.

Irons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas?

En sous-bois, il faut ouvrir l’œil pour dénicher les matériaux hors du commun, tels les balais de sorcière… très à propos avec l’approche de l’Halloween. Ce sont des éléments de masse, nerveux, qui se marient exceptionnellement bien avec tous les végétaux automnaux tels les courges de toutes tailles, les épis de maïs décoratifs, les fleurs d’automne… Autant en décor qu’en composition, le balai de sorcière peut trouver sa place! À titre informatif, le balai de sorcière peut être causé par une mauvaise taille et par divers champignons ou micro-organisme, c’est donc une déformation le plus souvent bénigne.

Les champignons d’arbre sont toujours de misent dans les compositions automnales, mais aussi en hiver et au printemps. Lorsqu’on les récolte, si l’arbre est vivant, on doit faire attention de ne pas l’abîmer. Ce type de champignons doit aussi être séché avant d’être utilisé, ensuite, il est facile de les percer et de les monter sur du fil de fer ou un bâton de bois, pour les inclure dans nos compositions. Il en existe de différentes teintes selon la variété du champignon et l’arbre sur lequel ils poussent.

logitech-gaming-software-2016-10-16-200106

Vient ensuite l’incontournable et superbe tapis de mousse verte dont nous avons déjà fait mention. Donc avis aux intéressés, nous vous invitons à voir la vidéo prendre une marche avec Isabel.

Savoir tirer profit des changements propres à l’automne.

En terminant, voici une très belle fougère, délicate comme une dentelle qui, élaguée, offre plusieurs possibilités. Encore une fois, il faut être à l’aise de travailler les végétaux imparfaits pour utiliser ce matériel, car en séchant, il va se recroqueviller sur lui-même et prendre un tout autre caractère. Je crois personnellement que cette évolution, au fil des saisons, fait partie de la beauté de la nature et que de se l’approprier, de faire des tests pour savoir de manière claire, quel type de matériaux nous sommes à l’aise de travailler, qu’elle image de notre travail et de notre environnement l’on veut partager avec sa clientèle… car, finalement, ce avec quoi on travaille, c’est ce que la nature nous offre et toute la gamme d’émotion qu’elle évoque qui a sa particularité chaque saison.

Des commentaires et des suggestions

Le glanage offre de multiple avantages. Quel est la principale raison pourquoi vous le faites ou pourquoi vous n’allez pas glaner?

By |23 septembre 2018|0 Comments

Leave A Comment