La vente d’un bouquet de mariée créatif

La vente d’un bouquet de mariée créatif

Par Isabel Harrisson

Aimeriez-vous sortir de l’ordinaire ? Êtes-vous fatigué de faire toujours le même type de bouquet de mariée. Avez-vous l’impression que les clients manquent d’idées ?

Voici une stratégie gagnante dans le cadre des compositions événementielles, du bouquet de mariée plus précisément. Afin d’éveiller la demande pour autre chose que ce qui inonde le marché présentement. Il faut faire découvrir à notre clientèle des compositions différentes.

Il faut savoir semer et veiller à faire grandir !

Trop souvent on peut afficher involontairement, que l’on manque d’idées pour offrir à notre clientèle des compositions qui sortent de l’ordinaire. Comme le client ne peut demander ce qu’il ne connait pas,. On se retrouve la plupart du temps pris dans un cercle vicieux difficile à briser ! De plus, lorsque se présente l’occasion de sortir du traditionnel, les techniques nous font défaut. Ces  techniques, pour réaliser des compositions plus élaborées peuvent être un frein important ! Dans cette vidéo, nous vous présentons 3 idées originales et faciles à adapter. On vous commente les principales techniques derrière ces compositions.

Une stratégie gagnante pour vendre des bouquets de mariée créatifs! Isabel Harrisson
Une stratégie gagnante pour vendre des bouquets de mariée créatifs! Isabel Harrisson

Une rose duchesse avec la touche d’Isabel

Le premier bouquet de mariée en présentation est une rose duchesse. A l’instar du bouquet rond traditionnel, est une masse, sauf que nous y avons ajouté des éléments de légèretés. Il faut être conscient que l’élément de légèreté est important, peu importe le type de composition que l’on fait. Le bouquet de mariée gagne à être travaillé dans cet esprit. Cela nous permet aussi de vous expliquer les poids visuels entre les masses (élément lourds, dans le cas présent, la rose duchesse) et les éléments légers (éléments de légèretés, dans le cas présent, les spirales et les pétales filés au bullions).

Une question de poids visuel

Lorsque l’on regarde un objet, on évalue inconsciemment son poids. Un client sait d’emblée, sans le peser, qu’un heliconia est plus lourd qu’une tulipe. Il n’a pas besoin d’y réfléchir, il le sait. C’est une question de taille, de masse, de grandeur, de couleur. Encore une fois, il n’a pas besoin d’y penser, ça se fait tout seul dans son cerveau !

Maintenant, si j’essaie de m’imaginer le poids de l’heliconia. Combien de tulipes je dois mettre pour équivaloir ce poids ? En gros, c’est ça le poids visuel.  L’idée que l’on peut se faire du poids d’un élément. Pas son poids réel, mais celui qu’on l’on croit qu’il peut avoir.

Donc, notre rose duchesse, nous savons en la regardant qu’elle est plus lourde qu’une seule spirale de laine. Si l’on veut équilibrer les poids visuels, nous devrons ajouter plusieurs spirales et pétales. En fait nous devrons en rajouter jusqu’à ce que nous ayons l’impression que notre masse et notre élément de légèreté sont le même poids. Et vous n’aurez pas besoin d’y réfléchir. Vous le saurez s’il n’y en a pas assez, ou trop, ou juste comme il faut. 🙂

Bouquet de mariée: technique Gregor L
Bouquet de mariée: technique Grégor

Un bouquet  de mariée qui se démarque !

Le deuxième bouquet en présentation est construit sur le principe de la toile d’araignée de Gregor Lesrch. Mais ce n’est pas le plus important. Ce qui est significatif à vous partager avec cette présentation est le principe de design qu’est la répétition. Tous les artisans floraux et fleuristes veulent se démarquer des grandes surfaces.  Un des moyens pour y arriver est de travailler de manière réfléchie.

La répétition des éléments entre dans cette façon de confectionner nos compositions. La couleur, les textures, les formes, les lignes, les espaces, les motifs sont des éléments de design. Nous devons apprendre à travailler et les inclure dans notre quotidien afin que leur utilisation devienne un réflexe. Le plus facile à apprendre de ces principes de design est la répétition. Répéter dans la même composition les éléments de design. Par exemple, la couleur donne à nos compositions une allure plus réfléchie, plus personnalisée.

Bouquet de mariée: Manchon
Bouquet de mariée: manchon 2

Un bouquet de mariée manchon !

Pour terminer, nous vous présentons un bouquet manchon fait à partir de dentelle de colle. Celui-ci sort du cadre à tous les niveaux, le matériel, le type de tenue, la forme… Il nous donne l’opportunité de vos expliquer la technique du fluide. On dit d’une composition qu’elle est fluide lorsque les éléments semblent en mouvement, comme de l’eau qui coule.

Dans cette réalisation, on a travaillé du sedum et du phalaenopsis blanc par-dessus la dentelle de colle qui est transparente. Bien sûr, il s’agit de poids visuel 😉  On aurait aussi pu travailler les mêmes éléments sur du ruscus italien fortement élaguées, en équilibrant les éléments lourds versus les éléments légers. L’important à retenir c’est que nous recherchons encore une fois de la légèreté et du mouvement. Ce que vous ne retrouvez pas dans les bouquets des grandes surfaces. Ou ce qui s’offre en majorité sur le WEB.

Bilan de saison

Il est gagnant de prendre le temps, de faire un bilan des bouquets de mariée demandés et réalisés depuis le début de l’année.

Quelles étaient les idées de départs demandés ?

Quelle en était la source [Web, revues, tec]

Qu’avez-vous en boutique pour proposer et définir le réel besoin des clients [Modèle, photos, livres de référence, etc.] ?

Maintenant, à la lumière de ses réponses que ferez-vous prochainement ?

Des questions et des commentaires ?

Comment évaluez-vous votre stratégie de vente pour un mariage ?

Visitez notre page Facebook Le Blog art florale pro !

By |11 juin 2018|1 Comment

One Comment

  1. Véronique 13 avril 2019 at 15 h 27 min - Reply

    Vos bouquets sont superbes! Vos explications claires aussi. Pour moi qui n’ai eu qu’une petite formation il y a très longtemps votre blog et TOUS vos conseils m’aient beaucoup à avancer et à m’enrichir dans tous les sens du terme!
    Merci de « jaser » ainsi !!!
    Bien cordialement
    Véronique de Biarritz

Leave A Comment