Le Défi Zéro Retaille, ces fleurs oubliées…

LE DÉFI ZÉRO RETAILLE, CES FLEURS OUBLIÉES…

Par Johanne Martel

Cette vidéo est un clin d’œil à une réalité de boutique que beaucoup de fleuristes et d’artisans floraux vivent, c’est-à-dire, que plusieurs d’entre nous possèdent une boîte de petits bouts, des restes d’éléments permanents et inertes (séchés) qui dorment sous la table de travail.

Des fleurs, ces matériaux la plupart du temps neufs et amputés, qui sont en quelque sorte, en attente…, et trop souvent s’accumulent. De la même façon, nous pouvons visualiser, un verre ou un vase remplis d’eau et de retailles de fleurs et de feuillages naturelles, sur le comptoir de travail ou dans un coin du frigo!

Nous désirons par cette vidéo vous exposer et initier à quel point les retailles peuvent être une source de créativité, de richesse en plus d’être un moyen extraordinaire de mettre en place une routine, un réflexe rentable. Du point de vue technique, c’est également une opportunité intéressante et trop souvent bouder afin d’expérimenter. Avec la répétition, il est visible que la maîtrise s’acquière et permet d’augmenter la rapidité d’exécution.

Collection « Dans la vie nous sommes conquis, jamais acquis »

En exemple, nous montrons et je commente brièvement 3 compositions simples de niveau 1 ainsi qu’une composition de niveau 2 faites en majeur partie de retailles et intégrées dans une collection. User de créativité ou demander au premier client ce que cela lui inspire et créer un titre, un nom commun! Répéter le rituel à tout moment dans l’année.

On y comprend l’importance de travailler ce type de composition en série, en gérant les couleurs et les quantités de matériaux, pour gagner en efficacité.  Toujours dans la même collection, fait avec le même type de retailles, il est intéressant et important de jouer sur des formes et des volumes différents. Le résultat, une série des compositions uniques, créatives et une gamme de prix variés.

Le grain de sel d’Isabel

Les compositions en présentation sont du style floristique européen décoratif, donc les fleurs sont utilisées pour leur masse et leur couleur au profit de l’ensemble, avec une majorité d’espace positif. La présentation des petits montages avec 1 rose  préservée, est mariée avec des retailles de midolino noir, de laine et d’arachnis permanents, ce dernier servant de signature.  Nous mettons l’emphase sur l’utilisation de matériaux inusités pour accroître le côté créatif de cette composition donc, le tout fut couler dans la cire pour un maximum de solidité (considérant la forme du contenant) tout en gardant un côté décoratif et nouveau. Nous procédons dans le même esprit pour la composition en petit bouquet lié.

Puisqu’il s’agit d’une collection, nous avons répartis les différents éléments par le nombre à réaliser afin de tous les utiliser.  L’utilisation des roses préservée étant l’élément fort choisis pour rendre l’ensemble créatif et dynamique.

La dernière composition, qui est de niveau 2, fut faite avec des échantillons de fleurs en bois sur tige que l’on peut glisser dans les plantes et les bouquets liés.  Par la suite, a été fabriqué une construction (autrefois appelé structure) avec de la fibre de gougeons dans laquelle on a insérer les dites tiges, puis nous avons travaillé les pétales de la rose préservée avec du bullion et des boutons.  Cette composition demande un peu plus de maîtrise et de connaissance technique et représentante une excellente manière de travailler les retailles tout en pratiquant notre métier dans les règles de l’art.

Une pensée fleuris pour faire plaisir ou mieux, se faire plaisir!

Le Défi Zéro Retaille permet d’illustrer comment la fibre la plus précieuse de notre métier et de notre travail sera toujours notre créativité. Cet aspect nous distingue et nous le souhaitons apporte une dimension intéressante à notre clientèle de venir sentir et l’amène à être curieux régulièrement.

Ces petites compositions aux titres évocateurs, « Cocktail », « Rayon de soleil » et autres, sont une source abordable d’offrir ou de s’offrir un brin de couleur lorsque le temps est morose ou encore lorsque la situation est triste.

Transformons ces bouts de fleurs en source d’inspiration rentables et uniques.

Pour conclure, je vous l’assure le travail des retailles devient un réflexe inspirant lorsqu’on l’entraîne dans ce sens. Le Blog Art floral Pro apportera un bel éventail de technique, donc le Défi Zéro Retaille peut être en soi un défi technique à mettre en pratique avec cette fameuse boîte. Point non négligeable, on allège la boîte, et sommes-nous d’accord, avec le temps l’éliminer complètement!

Laisser nous un commentaire plus bas en répondant à la question suivante:

 Avez-vous aucune, une ou plusieurs boîtes de retailles?

3 Comments

  1. Line Gauthier 28 avril 2016 at 7 h 21 min - Reply

    Vous êtes géniales!

    • Johanne 28 avril 2016 at 14 h 14 min - Reply

      Merci beaucoup Line!

  2. guylaine mailloux 17 mai 2016 at 11 h 03 min - Reply

    vraiment super c es videos

Leave A Comment