Les milléniaux aiment les fleurs

Par jOhanne Martel AIFD CAFA

Êtes-vous de ceux qui pensent qu’il est difficile d’atteindre les jeunes clients ?

Vous êtes-vous déjà heurté à des idées toutes faites comme quoi, ceux-ci, considèrent les fleurs et les plantes comme quelque chose de dépassé ?

Mais que cela ne tienne ! Cette jeune clientèle que l’on appelle les milléniaux, a son propre comportement d’achat. Une meilleure connaissance et une approche professionnelles aident à cerner leurs réels aspirations et besoins. Une opportunité intéressante nous est offerte de séduire cette clientèle montante.

Notre collègue artisan floral, Robin Ouellet en sait quelque chose et nous raconte au cours d’une belle rencontre une anecdote charmante qui prouve bien que les milléniaux aiment la nature et ils sont tout à fait prêts à apprécier le travail bien fait.

Les fleurs n’ont pas de préjugés !

Trois jeunes hommes dans le début vingtaine sont entrés en boutique. L’un d’eux voulait offrir des fleurs à une amie qui revenait de Russie. Trois jeunes hommes parlant un français québécois impeccable, mais qui visiblement n’étaient pas de souche québécoise. C’est une réalité plus marquée de celle d’il y a quelques années. Les clients viennent de partout, ils voyagent, sont informés et en voient beaucoup plus qu’avant. C’est dans le respect des différences de chacun et le désir d’être informé que Robin aborde cette clientèle « milléniale ».

L’Art de s’intéresser et de saisir ce qui est intéressant !

En discutant avec les jeunes hommes, Robin sut que celui qui offrait les fleurs souhaite que la jeune fille en question devienne sa petite amie. Qu’il va la chercher à l’aéroport. Un des clients connaissait sa couleur préférée. De fil en aiguille, en posant les bonnes questions Robin put connaître les éléments essentiels.

Ceux-ci importent pour que sa composition rejoigne les goûts de la jeune fille. Par le fait même il a créé un lien de confiance en expliquant aux jeunes hommes pourquoi choisir un élément plutôt qu’un autre. Il a permis aux clients de faire des choix en connaissance de cause. Il a réalisé une composition faite dans les règles de l’art. Incluant tous les avantages que cela comporte au point de vue de la durabilité et de l’impact.

L’essentiel c’est la rose…

Par exemple, les clients voulaient absolument avoir de la rose dans le bouquet. Le réflexe aurait été de choisir la rose rouge… mais ce n’est pas encore sa petite amie. Pour éviter de faire peur à la jeune fille avec une symbolique très forte, on va choisir une autre couleur. Robin a su utiliser les bons arguments : il a proposé la rose orange.

S’appuyer sur ses connaissances

Dans un premier temps, il s’est appuyé en faisant valoir à ses clients que l’orange est la couleur complémentaire du bleu. Il a aussi employé l’argument émotionnel en expliquant que l’orange est une couleur vibrante. Après son long voyage en avion, cette couleur énergisante serait certainement la bienvenue. C’est ainsi que le bouquet s’est développé entre Robin, le jeune homme et ses amis. En quelque sorte, tous ont mis la main à la pâte pour un résultat néoromantique.

Alimenter la curiosité des milléniaux en posant des questions !

Il est à noter que les milléniaux sont curieux et que de leur expliquer ce que l’on fait est une formule gagnante avec cette jeune clientèle. Les trois jeunes hommes ont demandé à Robin s’ils pouvaient le regarder travailler. Robin en a profité pour exposer avec les vrais termes ce qu’il était en train de faire dans la composition.

Il en a aussi profité pour s’informer du travail de chacun et ainsi, les quatre hommes sont devenus complices du bouquet. C’est un bel accomplissement de créer des liens de confiance. Un travail payant puisque les trois jeunes hommes ont quitté la boutique avec le sourire et des cartes professionnelles. Ils ont également serré la main de Robin et en le remerciant pour cette EXPÉRIENCE.

Une génération qui aime les fleurs !

Les milléniaux, soit la clientèle des 20 à 35 ans, sont une très belle clientèle, une clientèle qui a soif d’expérience, de connaissance et qui ne demande qu’à être éduquée dans le respect de ce qu’ils sont. Également dans le respect et l’assurance que nous pouvons avoir pour notre métier. Ainsi, notre intention jumelée à la leur peut donner des résultats extraordinaires et pour longtemps.

Un bel accueil, de l’écoute, voilà des clefs gagnantes pour tous les clients nous direz-vous. Mais particulièrement pour cette génération montante qu’il fait bon de servir !

Des questions et des commentaires ?

Avez-vous vous une expérience heureuse à partager ?

Suivez-nous sur notre page Facebook Le blog Art floral pro