Plein prix dans le sens profond de Noël !

Plein prix dans le sens profond de Noël !

Par Johanne Martel AIFD CAFA

Noël… et oui une fois de plus ! Maintenant, comment tirer son épingle du jeu lorsque, déjà en début octobre, certains commerces soldent du matériel des Fêtes à 70 % de rabais ?

Est-il possible de se démarquer dans cette course à la décoration ? Comment désarmer cette quête folle au rabais ? Est-il possible de porter un regard différent sur ce que nous vendons, pourquoi et comment y mettre un peu plus de magie. Pouvons-nous redonner la pleine valeur dans le sens profond de ce qu’est Noël ?

Je ne sors pas mon Noël cette année !

Une abonnée et fidèle complice, qui saura certainement se reconnaître, nous a déclaré que cette année, elle ne transformerait pas sa boutique en repère à lutins ! Carrément, qu’elle ne sortait pas son Noël cette année !

Durant 3 secondes, le doute dans ma tête, juste trois secondes, l’étonnement, et par la suite WOW qu’elle bonne idée ! J’avoue que j’ai été séduite par cette idée !

Plein prix dans le sens profond de Noël ! Johanne Martel

Quand le poids des boîtes pèse trop lourd !

Afin d’être sûre que je saisisse bien le pourquoi de sa démarche, elle m’explique ce qui suit. À chaque années, et particulièrement cette année, elle devrait fournir un effort colossal pour sortir des boîtes ce matériel étincelant, intégrer tant bien que mal cet inventaire lustré à sa boutique déjà bien garnie, tentée de l’écouler à rabais, endurer que son commerce ressemble au palais de la Reine des Neiges et être recouverte de paillettes de la tête aux pieds, et ce pendant 2 mois minimum ! Mais le pire, c’est qu’elle sait très bien que, malgré toutes ces violences, la très grande majorité de ces éléments ne se vendront pas et qu’elle devra à nouveau fournir un effort colossal pour ranger tout ça… Avec cela, un énorme chou rouge, pour les coûts en main-d’œuvre et le constat réel au bout de l’exercice, que cela implique. Ainsi, en contestataire elle a dit NON ! Le Noël, il va rester dans les boîtes ! 

Cette réalité qui nous avantage !

Sans blague, Noël est une excellente occasion de se recadrer dans nos forces. Quel est le mandat de l’artisan floral ? Certainement pas de vendre du matériel, les grandes surfaces le font bien mieux que nous. Par contre, nous vendons notre travail, notre créativité, nous vendons de l’émotion et c’est merveilleux, car bon nombre de consommateurs souhaitent un retour aux sources et cela s’inscrit très bien dans notre champ d’expertise. Posez-vous la question, qu’est-ce que c’est Noël pour vous ?   Quel est votre positionnement identitaire ? La réponse à ces questions vous guidera dans les choix que vous ferez, dans le type de travail que vous proposerez et vous donnera une ligne directrice dans votre façon unique de vous intégrer dans le marché du temps des Fêtes, ce qui est sécurisant autant pour l’artisan que pour le client.

Plein prix dans le sens profond de Noël ! Johanne Martel

Osez faire découvrir autrement !

Dans cet esprit, je me suis posé la question. Il est clair que j’aime créer, et ce différemment. C’est clairement dans mon positionnement identitaire. Bien que j’ai beaucoup de respect pour les bases que nous apporte le classique, j’aime en sortir des éléments phares pour les présenter autrement, voir plus moderne. 

Ainsi, j’ai fait le choix d’inscrire mes compositions dans une thématique hiver plutôt que franchement Noël.   Ce sont des choix qui dirigeraient la grande majorité de ma production de cette année, qui me guiderait dans le type de matériel que j’exposerais en magasin pour réaliser des ventes croisées. Le but n’est pas de bouder Noël, mais plutôt de faire renaître la magie à travers des compositions qui adhèrent à notre côté créatif et unique, et qui sont à même de réveiller ces mêmes sentiments chez notre clientèle.

Notre plus beau cadeau, notre technique jumelée à notre créativité !

La technique jumelée à la créativité est certes notre allié le plus solide dans ce brouhaha de paillettes.   Pourquoi décore-t-on pendant les Fêtes ? Le consommateur qui vient vous voir cherche à créer cette magie et pour la partager, l’artisan doit se raconter : expliquer sa démarche, pourquoi la composition est faite avec une technique plutôt qu’une autre, pourquoi ce type de fleurs, la signification des éléments utilisés… C’est la différence entre le professionnel et l’amateur, la différence entre celui qui vend de l’émotion versus celui qui vend du matériel.

Plein prix dans le sens profond de Noël ! Johanne Martel

Invitez-les à venir sentir !

Aussi, il faut savoir provoquer la curiosité, utiliser des éléments inusités. Les compositions en présentation sont montées dans des bases de bois que j’ai fabriqué par essai et erreur. Elles sont aussi travaillées en collection, dans différents formats de manière à rejoindre toutes les bourses, il y aura plusieurs petites comme quelques plus grandes. Il va sans dire que la transformation du matériel est une des grandes forces de l’artisan floral. D’ailleurs, nous vous invitons à visionner la vidéo sur ce sujet, achetez QUE ce que l’on peut transformer, pour éviter d’avoir une accumulation d’inventaire que l’on retrouve dans d’autres magasins à un prix inférieur au nôtre.

Travaillez en collection unique et faites connaître votre signature !

Travailler en collection est une bonne méthode pour rejoindre la clientèle tout en s’assurant un roulement dans le matériel. Et pour ceux qui ont de grands inventaires, n’oubliez pas qu’il est possible de manger un éléphant… il suffit d’y aller une bouchée à la fois !

Il faut parfois donner un grand coup, voir un changement avec éclat et scepticisme, pour amorcer un nouveau cycle plus sain et plus près de nos aspirations. Nous vous assurons que vous aurez au fil du temps un regard très différent de votre matériel. Une nouvelle relation plus inspirante, plus étroite et plus rentable également.

Faites une sélection, faites des choix stratégiques, et à l’image de notre abonnée insoumise, laissez le reste dans les boîtes !

Des questions et des commentaires !

Êtes-vous d’avis qu’il est temps de faire autrement ?

Êtes-vous en accord ou en désaccord qu’il faut donner plus de valeur au matériel qui nous est essentiel dans notre processus créatif ?

By |3 décembre 2018|1 Comment

One Comment

  1. Sophie 24 septembre 2019 at 4 h 15 min - Reply

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog. Quand j’avais ma boutique de fleurs, je pensais la même chose que vous. Les décorations made in china, les clients les achètent dans les grandes surfaces. Il est plus avantageux pour l’artisan de créer et de proposer des compositions florales naturelles avec des éléments simple mais travaillés !
    Nos bois, forêt, la nature proposent des tas de supports pour concevoir de magnifiques bouquets.
    J’adore votre démarche. Bravo

Leave A Comment