Combien de roses ai-je vendues ?

Par jOhanne Martel AIFD CAFA

Cette fois-ci, on vous partage une astuce qui rapporte des bénéfices en temps et en argent. Et bien plus que d’avoir en mémoire le nombre de roses vendus et le chiffre total de vente.

Soit, après chaque fête ou chaque événement spécial, de prendre le temps de faire un bilan détaillé par écrit, est une source importante de pistes inspirantes nous guidant pour les suivantes. Tout ce qui nous passe par la tête tout en vendant des roses mérite d’être noté !

En plus des roses d’hier…

Aujourd’hui, avec l’informatique et des programmes comme Excel, de créer un tableau permettant la prise de notes est facile et accessible. Bien des années plus tard mon ancien et vieux cahier qui date de plus de 20 ans, demeure un outil toujours aussi important à mes yeux. À cette époque les notes étaient prises de manière manuscrite soit quelques pages par fêtes ou événements. Je m’appliquais à prendre le temps, car à la fête suivante je consultais ces notes étant la première étape dans la procédure de réflexion et de préparation. De précieuses informations pour m’aider à une saine gestion autant des matériaux, de la quantité de roses, du personnel nécessaire que des efforts de préparation et de production.

Voici une liste d’éléments intéressants à noter :

Promotion & publicité

Choix d’un décor avec ou sans thématique

Des copies des factures d’achat.

Le résultat des ventes.

Le nombre d’employés et des heures travaillées.

Quelques photos du décor de la vitrine et de la boutique.

L’achalandage à partir de 2 jours avant.

Les types de produits offerts faits à l’avance.

Combien de bouquets d’une, deux et plus de roses.

Combien de commandes à l’avance, à prendre et à livrer.

Votre Impression générale

Type de clientèle, habituel, nouveau, plus jeune, etc.

Notes particulières

Amélioration à apporter

Plus de roses que d’épines !

Aujourd’hui, avec l’informatique il est possible de faire des tableaux évolutifs, comparatifs et modifiables. Pouvoir les adapter d’année en année est également un atout très pratique et intéressant. Quel bel outil indispensable !

Les résultats apportent 3 fois plus que l’effort à faire !

Vous le faites déjà et bien Bravo !

Sinon il est temps de vous en procurer un cahier avec des séparateurs pour chacune des fêtes principales. Un cahier peut également circuler pour que les employés y inscrivent leurs commentaires et suggestions.

Cette habitude m’a non seulement permis de garder en note des éléments importants à faire ou à ne pas faire, mais dans mon livre à moi c’était un premier et grand pas vers une saine gestion évolutive. Avoir des outils, des indicateurs mesurables permet de mesurer l’évolution d’une boutique en lien avec ses objectifs. Et tellement plus que d’uniquement se rappeler combien de roses vendues.

Des commentaires et des suggestions ?

Quels types d’informations vous sont les plus utiles lors de la préparation d’une fête comme la Saint-Valentin ?