Une structure et les fleurs comme touche finale !

Par Isabel Harrisson

Le fleurissement d’une structure qui nous sort de notre zone de confort peut être un véritable parcourt du combattant : beaucoup d’effort, beaucoup de questionnement et au final, s’installe des doutes sur nos compétences.

C’est souvent ce qui met un frein à notre créativité et à l’envie d’offrir de la nouveauté à notre clientèle et pourtant, c’est dans ce parcours que l’on apprend le plus sur la façon de se démarquer. Nous vous partageons la démarche, les techniques qui ont justifié le fleurissement de cette construction, afin d’exercer votre œil à voir comment nos bases nous dirigent et ainsi fleurir efficacement et rapidement n’importe quelle structure.

De bonnes idées, mais…

Que ce soit dans le choix des végétaux ou dans leurs positionnements, il n’est pas rare de se retrouver face à un mur, surtout si l’on fait un type de composition pour la première fois, surtout si l’on a à travailler avec une structure et que l’on n’a pas l’habitude. Ainsi, pour gagner en rapidité et en efficacité, il faut prendre un moment pour observer notre matériel et découvrir ses caractéristiques particulières.

Tout commence par la structure

Dans la composition en présentation, la structure a été bâtie à partir d’une tranche d’arbre, de la broche et du papier.   Nous vous invitons d’ailleurs à visionner notre vidéo sur ce sujet : Savoir relever un défi digne d’un fleuriste.  Chacun de ces éléments à des signes distinctifs qui leur donnent un caractère unique, personnel. Ces particularités vont nous guider dans le choix de nos végétaux.  En nous basant sur ce qui fait le caractère de la structure, son opacité, ses textures, ses couleurs, les fondations de l’émotion que nous voulons partager, nous déterminons les types de végétaux.

Suivre le guide et les signes…

Cette structure n’appelait pas, à notre sens, à des éléments gros et imposants. Sa délicatesse nous inspirait des fleurs graciles, fines et délicates. Au point de vue de la couleur, celle de la base a été prise comme couleur dominante et, avec un cercle chromatique, nous avons ciblé qu’une triade serait adéquate pour rester en harmonie avec la construction.

Nous voulions aussi des végétaux de différentes formes pour un résultat dynamique qui respectait les différentes formes que l’on retrouve dans la base.   Pour ce qui est de leur positionnement, notre structure est symétrique (voir la vidéo : l’artisan floral qui travaille la symétrie est un illusionniste !).   Nous devions donc placer nos végétaux de manière symétrique autour de l’axe central que nous impose la structure.    Tout cela mis ensemble nous donne une image mentale du résultat que nous souhaitons avoir.

Vient ensuite l’étape de la recherche.

Que l’on soit dans notre boutique ou chez le fournisseur, c’est une étape cruciale puisque l’on n’a pas toujours accès à la fleur parfaite pour notre composition en cours ! Encore quand on peut la ou, les nommer précisément !

C’est là que notre image mentale devient importante puisqu’elle est notre guide dans notre recherche. Cela veut dire que cette image nous donne l’occasion de voir de quelle manière, on peut s’en rapprocher avec les végétaux à notre portée, soit avec la transformation de végétaux, soit en ce servant de plantes dont les fleurs et feuillages ne l’ont ne retrouvent pas en fleurs coupées, et c’est ce qui a été fait ici.

Lorsque nous avons pris connaissance de la taille des végétaux offerts, il était clair que cela ne pouvait pas fonctionner, est-ce que nous avons stoppé notre recherche ? Non ! Au contraire, nous avons élargi notre champ, et nous avons découvert des plantes dont les fleurs et les feuillages correspondaient grosso modo à notre image mentale et aux caractéristiques principales de notre structure.

Nous avons aussi marié les végétaux parfaits aux végétaux imparfaits pour avoir un rendu très naturel, à l’image de la base. Nous invitons également à visionner la vidéo ou nous abordons ce sujet : Savez-vous utiliser ce que la nature nous offre?

Le plaisir de construire créant une structure à fleurir !

La composition en présentation est la somme de l’observation de la structure, de l’échafaudage de l’image mentale et de la recherche des végétaux. Décrit en détail, cela peut sembler long et fastidieux, mais c’est comme dans toute chose, seules les premières fois sont déstabilisantes. Par la suite, c’est comme une drogue, un réel plaisir car c’est le chemin pour y arriver qui est motivant et inspirant.

Dans ce processus, on se découvre en tant que professionnel et la clientèle fait de même, souvent surprise et curieuse d’une offre qui devient unique. Avec la répétition de l’exercice, ce procédé devient un automatisme, une seconde nature. Tout cela devient synonyme de rapidité, de grande capacité à répondre à n’importe quelle demande client et bien sûr, de rentabilité.

Des questions et des commentaires ?

Malgré cette vidéo, vous avez toujours un doute à réaliser plus de structure. Confiez-nous ce qu’il vous manque pour vous lancer !