Une vitrine qui bouge avec Robin Ouellet!

Une vitrine qui bouge avec Robin Ouellet 

Par jOhanne Martel AIFD CAFA

Voici un bel exemple d’un artisan floral qui évolue dans notre industrie. Depuis de nombreuses années, il partage ses bonnes idées. Une maîtrise, fruit d’un parcours riche et d’efforts récompensés.

Robin Ouellet en est un de ceux, qui avance et qui explore de nombreuses facettes de notre métier. Dans cette optique, il nous partage une excellente idée pour du décor de vitrine. C’est un élément très important de l’approche et de l’accueil que l’on peut avoir vis-à-vis notre clientèle.

Lumière sur la vitrine de son parcours.

AFpro : Bonjour à toi Robin et merci à l’avance pour tes bonnes idées ! Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous aimerions savoir quel est ton parcours professionnel.

RO : Merci à vous de me recevoir ! J’ai commencé ma carrière à l’âge de 17 ans. Je suis originaire de Rimouski. J’ai d’abord travaillé chez Rolande Fleuriste, qui était LA Boutique de l’endroit. Ma patronne de l’époque, Bertrande L’Italien m’a donné ma chance de faire mes preuves. J’étais très gâté question clientèle. J’ai pu développer plusieurs techniques tout en montrant à mes clients que l’on peut être à la fois excentrique et professionnel.

Par la suite, j’ai déménagé à Montréal. Puis en Alberta pour apprendre l’anglais. Je considère comme primordial d’apprendre deux langues. La langue anglaise est très importante autant dans le monde des affaires que si l’on veut voyager ! Par la suite, j’ai été directeur artistique chez Gian Rocco pendant de nombreuses années. Maintenant, je suis travailleur autonome. On m’engage, entre autres, comme formateur, freelance. En Chine, on m’engage pour faire des prototypes qui seront par la suite vendus à travers le monde. Je fais également du décor de vitrine, comme ici, chez Gino Signature. Je suis très heureux de mon parcours ! J’ai travaillé fort, mais ça porte fruit !

Une vitrine c’est comme une page blanche

AFpro : On peut aussi dire que tu es le directeur artistique de Gino Signature puisque tu réalises ses décors de vitrines, peux-tu nous expliquer l’idée derrière cette présentation et la façon dont tu l’as réalisée ?

RO : Le propriétaire de Gino Signature, Gino DePetrillo, on se connait depuis presque 30 ans. Nous avons une confiance absolue l’un envers l’autre. C’était donc une évidence lorsqu’il a ouvert son entreprise que nous allions travailler ensemble. Il me laisse carte blanche et j’adore ça !

Une vitrine avec des éléments en suspension

Alors, pour son entrée, cette fois-ci, j’ai décidé de faire des suspensions. J’ai utilisé des branches de manzanitas naturelles pour suspendre mes compositions. C’est un bois très dur sur lequel on peut mettre beaucoup de poids. J’ai conçu chacune des suspensions de manière à ce qu’elles soient mobiles et indépendantes les unes des autres. En contexte de boutique, on peut ainsi les louer à la pièce pour une occasion particulière, comme un mariage. Un hall d’hôtel ou dans l’entrée d’un bureau serait approprié, car les espaces sont souvent très haut et étroit.

Une vitrine sans aucune coupe ni aucune retaille !

Un autre point important, c’est que ces compositions sont faites dans un esprit zéro retaille. Rien n’a été coupé (voir vidéo défi zéro retaille). Elles sont intéressantes visuellement de tous les côtés. Les tiges sont camouflées et fixées avec divers matériaux tels des branches permanentes. Des attaches (tierap) noires ont permis de fixer le tout solidement, tout en restant discret et esthétique.

Une fois la saison terminée, on peut démonter la vitrine et récupérer les matériaux puisque l’on a rien coupé. Je me fais un devoir de n’avoir jamais aucune retaille. On sait que beaucoup de boutiques ont la fameuse boîte de petits bouts. Qui peut grossir à l’infini et devient un gouffre financier.  Aussi, lorsque je coupe des éléments permanents, je fais dans la même journée autre chose avec, de manière à éviter qu’ils traînent et s’accumulent.

Une vitrine inspirante à réaliser en toute saison !

Une composition apportant de la souplesse, du mouvement. Elle permet de surprendre le client avec un principe de suspension, original et polyvalent. À vous de vous inspirer de cette idée pour votre vitrine d’automne autant à l’intérieur qu’à l’extérieur !

Des commentaires et des questions ?

Qu’avez-vous l’intention d’explorer comme technique ou type de montage pour donner le ton de la prochaine saison dans votre vitrine, votre boutiquer ou chez vos clients ?

Suivez nos inspirations hebdomadaires sur notre page Facebook le blog Art floral pro

By |26 août 2018|0 Comments

Leave A Comment